Rechercher

Comment se préparer à une compétition?



Il y a les compétitions de club le dimanche et puis il y a les compétitions d'un cran au-dessus sur 2, 3 et 4 tours comme par exemple actuellement les qualifications pour accéder au circuit européen qui finiront jeudi et vendredi prochain, seul les 25 premiers gagneront leur place pour la nouvelle saison.Alors comment s'y préparer ? Y a t'il une méthode ? Quels étapes ? Quel coût ? La question du mois a été posée par un parent. Comment se préparer à une compétition?Le coach Louis Lestelle va tenter de vous éclairer en 5 points avec l'idée qu'il n'y a pas de petite ou grande compétition. "Parmi les joueurs de golf qui jouent régulièrement sur le parcours de golf depuis six à douze mois au minimum, un certain nombre souhaite franchir un cap, débuter en compétition! que ce soit pour jouer contre soi-même ou pour se mesurer aux autres joueurs. C'est déjà là une première étape, la volonté de pratiquer en compétition est une démarche personnelle, qui n'est pas le choix d'un proche ou d'un entraîneur.Il existe une multitude de compétitions, il faut viser haut, certes, mais toutes ne sont pas accessibles, alors commencer par les compétitions de club, puis les compétitions régionales, et puis si son handicap de jeu décroit régulièrement vers les 10 et moins, alors pourquoi pas programmer 2 à 3 compétitions plus importantes durant la prochaine saison, et ainsi de suite. Il s'agit de ne pas brûler les étapes. Programmer une dizaine de compétitions revient à jouer une compétition par mois voir deux sachant qu'il peut y avoir une saison creuse. Pour ne pas perdre le rythme de jeu en compétition, pourquoi pas rapprocher des séries de compétitions à réaliser.Compter 2000 francs de droit d'inscription pour une compétition de club dans le golf du coin. Le coût d'un grand prix fédéral en métropole peut varier selon les âges, 5000 francs pour les juniors et 10 000 pour les adultes. Les grands-prix sont accessibles seulement aux index inférieurs à 7 voir moins, ils permettent de se hisser dans le classement du mérite national amateur. Quelque soit la compétition visée, il y a des principes à respecter, je vais vous en énumérer cinq: 1. Adopter une attitude de compétiteur, répéter une routine d'entraînement: Venir aux entraînements régulièrement, de façon quasi quotidienne pour faire la différence en compétition et élaborer du mieux que l'on peut une routine à adopter le jour de la compétition. Donc évitez de réviser la veille en allant voir le coach. 2. S'enlever un maximum de pression: Très important est de désacraliser la compétition. Même si c'est important pour vous de réussir, relativisez et partez dans l'idée de passer du bon temps, de vous faire plaisir sur chaque coup. Jouer la partie comme à votre habitude. Appliquer votre routine, ne la changer pas le Jour-J, jouer rapidement, pas plus de temps qu'à l'entraînement. Apprenez donc à jouer vite, de manière sensitive, pas trop réfléchie. C'est naturel d'avoir le trac, petite ou grande compétition, apprenez à le surmonter grâce à la technique, l'expérience vous apportera plus de confiance aussi. 3. Maximiser les parties en compétition: "Plus je joue, plus j'ai de chance!"Si vous avez une compétition en vue, pratiquez en d'autres avant afin de vous caler, de régler des points techniques, d'éviter des erreurs grossières, de trouver le rythme. Faites l'expérience de jouer toute une semaine complète, vous verrez que votre jeu va monter en gamme parce que vous mémoriserez mieux les sensations, votre corps se relâche, au petit comme au grand jeu. Si c'est votre première compétition, alors vivez l'expérience comme une partie de reconnaissance, pour évaluer vos points forts et points faibles. Jouer vite sans plus d'application qu'à l'entraînement et marquez une croix au delà de 9 coups. A vous de faire mieux la prochaine fois. 4. Rester lucide: Les bons coups sont le fruit d'un bon schémas mental, d'une bonne concentration. Restez donc lucide sur la sensation du mouvement, les éléments extérieurs doivent être occultés. Il faut rester frais pendant 18 trous si l'on veut éviter les erreurs mentales et tenir le score bas jusqu'à la fin de parcours. Le physique devra donc suivre pour gagner en lucidité, un physique que l'on renforce au file du temps par des séances de fitness et d'étirements. Le physique, tout comme l'alimentation, aura une influence sur votre mental. A vous de juger si vous avez besoin de mieux vous préparer physiquement afin de ne pas ressentir de fatigue sur le chemin du retour et de ne pas perdre en lucidité. La concentration est basée sur une sensation, pas réfléchir mais sentir. Apprenez à ne plus vous poser de question. Les coachs sont là pour ça! 5. Jouer avec du matériel adapté: Je vois beaucoup d'élèves passer avec des grips trop petits ou usés, des faces de clubs peu tolérantes, un swingweight trop bas... pas facile de lâcher ses coups si le matériel est désavantageux. Alors casser la tirelire pour demander à un club-maker de vous faire une série sur-mesure. Oui ça revient certainement à plus cher mais finalement non, car une série bien adaptée peut vous durer toute une vie. Ne tombez pas non plus dans le piège de changer de clubs à chaque échec, apprenez à jouer avec ce que vous avez. Même si le matériel n'est pas top, vous devez pouvoir arriver à de bons résultats avec une bonne technique, faite au moins en sorte d'avoir la bonne taille de grip et de shaft. J'ajouterai un dernier point qui fait toute la différence sur le parcours: "le passage à l'action!". Nous en parlions vaguement un peu plus haut. Apprenez à jouer avec le ressenti et non la réflexion. Répéter le geste avec la sensation de bien le réaliser, ressentir la zone du corps qui fonctionne, le haut du corps en l'occurrence et celles qui patientent pendant l'action. Au passage à l'action, lorsque vous adressez la balle, rester dans la sensation du mouvement, ne commettez pas l'erreur de réfléchir. le golf est un sport de sensations! " Louis Lestelle, golf coach à Tahiti




Le départ du trou n°1 d'un joueur pro au Pro-Am de Moorea Pour illustrer un peu plus encore la réponse à la question du mois, voici le commentaire laissé par le père d'un jeune golfeur issu de Moorea et qui aspire à jouer professionnellement:

"En tant qu'accompagnateur assidu, voici ce que j'en retiens pour ma part et ce qui me semble être important. On se prépare d'abord dans le travail quotidien inlassablement. C'est comme pour un marathon, cela ne sert à rien bien au contraire de courir des kms et des kms 2 jours avant un marathon, qui se prépare des mois, voire des années auparavant. Ensuite, c'est affiner son entraînement par rapport à l'étude préliminaire du parcours trou par trou, de sa topographie, de son entretien (type d'herbe, comment se fait la tonte, épaisseur des roughs, longueur du parcours éventuellement, de son slope, de la météo prévue, de condition et d'humidité et de température selon l'heure de son départ. Cela participera ensuite de la stratégie de jeu. Cette stratégie ensuite s'orientera différemment selon la forme de jeu (stroke play ou matchplay) Ensuite, la veille, revue de son matériel, nettoyage, préparer son sac sans oublier assez de tees, balles, de prendre amandes, barres protéinées de la meilleure qualité, de l'eau bien sûr. Prévoir vêtements, gants de rechange surtout si la compétition se déroule sur 36 trous dans la journée. effectuer la reconnaissance du parcours bien avant la compétition si cela est possible et la veille du 1er tour. Se coucher tôt la veille, se lever tôt, prendre un bon pdj digeste", éventuellement un peu de coaching mental. Une fois dans le tournoi, un trou à la fois, ne pas penser au score, donc ne pas calculer en permanence, se concentrer sur chaque trou en oubliant le reste, observer les autres joueurs (rester vigilant sur leurs fautes éventuelles), mais ne pas se dire que l'on joue contre eux car on joue contre ou avec le parcours et pour soi-même. Enfin, ne pas se décourager ou être en colère contre soi-même si la mise en jeu du premier trou est décevante"

C'était la question du mois de novembre. Posez-nous votre question... nous tenterons d'y répondre!

2 vues
  • facebook-square
  • Instagram

© 2019 by Polynesian Golf Academy. All Right Reserved